Turai Ossa et la quête de l'Ascension

Parmi les événements qui ont marqué ce monde se trouve l'histoire d'un chef Humain, Turai Ossa. Voici un récit du périple de ce fameux chef qui libéra Elona et partit dans le Désert de Cristal pour y trouver l'Ascension.

Turai Ossa et la quête de l'Ascension

Cette histoire débute il y a longtemps en Elona où, après l'ère de de la Dynastie déchue, le territoire était composé des provinces de Vabbi, Istan et Kourna. A l'époque, ces deux dernières possédaient de quoi se défendre, puisqu'elles donnaient sur la mer et pouvaient donc être attaquées n'importe quand, mais Vabbi, elle, se pensait à l'abri, son accès étant protégé au sud par Kourna et au nord par un désert toxique.

Turai Ossa

C'est pourtant par là que vint la chute du riche domaine marchand. Le seigneur Nécromant Palawa Joko leva une armée depuis son palais dans le désert et infiltra la province en passant par les mines. Rapidement, il captura les territoires Vabbiens et conquit le reste du pays en progressant de région en région, augmentant sa puissance par chaque nouvelle conquête. En face, l'armée de Kourna fut réduite en moins de deux ans à une faible alliance de réfugiés forcée à entrer en rébellion et menée par un Maréchal de guerre : Turai Ossa.

Bataille de Jahai

A l'aide de tactiques de guérilla éclair, le Maréchal harcela les troupes du Seigneur Joko à de très nombreuses occasions, mais les forces de l'alliance s'épuisaient et il leur fallait une victoire pour leur remonter le moral. Turai Ossa mena donc ses troupes, et quiconque voulait se battre, jusqu'aux terres près de la grande cascade de Jahai, dans un corridor de montagne, où le destin d'Elona aller se jouer.

Duel Turai

Le plan du Maréchal était de contenir l'armée de Palawa Joko avec le gros de ses troupes, pendant qu'une escouade menée par un mineur utiliserait une route tortueuse pour atteindre l'arrière-garde du chef ennemi. Au cours des combats, les deux chefs de guerre croisèrent le fer en duel singulier au-dessus du champ de bataille et la victoire finit par revenir à Turai Ossa, ce qui mit l'armée adverse en déroute.

Pour les prouesses qu'il avait accomplies, Turai Ossa fut nommé Maréchal de guerre de Kourna puis sacré roi de l'ensemble d'Elona. Enfin, après des générations de prétendants au trône qui avaient échoué dans cette tâche, les provinces d'Elona étaient de nouveau unifiées sous une même bannière. Quant aux restes de Palawa Joko, il fut décidé de les sceller sous les sables afin de ne pas prendre de risques par rapport à ses pouvoirs. Les gardes du corps du Maréchal, le futur Ordre des Soupirs, devinrent ses gardiens.

Le roi Turai se trouvait donc au plus haut statut d'Elona, mais il aspirait en secret à bien plus que ça, et passait bien des nuits à étudier une sagesse ancestrale. Peut-être que les Dieux l'avaient choisi pour accomplir ses exploits, peut-être que de grandes choses lui étaient encore destinées, et le seul moyen de trouver des réponses résidait dans l'Ascension. Ainsi, il abandonna le pouvoir pour partir en pèlerinage avec ses partisans dans le Désert de Cristal. 

Desert de Crystal les constructions Humaines

Dans le désert, les Humains érigèrent des temples et des piliers s’élevant vers les cieux, mais malheureusement les secrets de l'Ascension échappaient encore à l'ancien Maréchal. Le désert était un endroit peu hospitalier et les Humains durent faire face à d'autres problèmes que les vents et le sable. Il y eut notamment des dissensions parmi les Eloniens, ce qui fut une des raisons pour lesquelles ils ne parvinrent pas à atteindre l'Ascension, mais ils durent également faire face à quelque chose de bien plus concret, les Oubliés.

Oublié

Il fut longtemps pensé que cette espèce ancienne se rapprochant des serpents avait été créée par les Dieux pour protéger la Tyrie, mais s'était réfugiée dans le Désert de Cristal suite à l'apparition des Humains dans le monde. Cependant, la vérité est que les Oubliés sont plus anciens encore que les Dieux, étaient déjà là lors du précédent éveil des Dragons et ont joué un rôle majeur en redonnant son libre arbitre à Brill, alors championne de Kralkatorrik. De nature peu belliqueuse, ils durent se défendre à l'arrivé des Eloniens dans le Désert, qui virent en eux une menace. Et malheureusement pour le Maréchal et ses partisans, l’avantage était au peuple serpent qui décima les Humains.

Hero Spectral

Durant des décennies le Grand Turai, réduit à l'état de fantôme, se contenta de guider les aventuriers qui voulaient suivre la voie des héros. Et des héros, il en arriva dans le Désert, peu après la Fournaise, notamment un groupe d'Humains qui venait de traverser une grande partie de la Tyrie et qui fuyait la Kryte après avoir affronté les terribles Mursaats. Selon les conseils du Vizir, il leur fallait atteindre l’Ascension pour pouvoir contrer les pouvoirs de leurs nouveaux ennemis. C'est ainsi qu'ils firent la connaissance de celui dont le nom avait été perdu pour la plupart et qui était surnommé le Héros spectral.

Le prestigieux fantôme guida ses nouveaux alliés vers trois endroits du Désert de Cristal afin d'y remplir les prérequis de l’Ascension. C'est dans le Bief d'Elona que commença la quête, les Héros devant rassembler trois fragments d'un Cristal de Vision, à l'endroit même où le peuple de Turai Ossa avait échoué à s'entendre. Pour ce faire, il leur fallut combattre plusieurs groupes d'Oubliés afin de créer ce précieux artefact sensé attirer le regard des Dieux.

Le chemin continua ensuite jusqu'aux Dunes du Désespoir, où Turai et son peuple avaient construit un petit monument appelé le Trône de Pallentia. Un autre esprit en conservait le contrôle et l'objectif était donc de le vaincre et d'y replacer le Héros spectral, afin que les Dieux puissent juger s'il était digne de l'Ascension. Enfin, troisième épreuve pour les Héros, la rivière assoiffée, où ils durent affronter de nombreuses vagues d'Oubliés afin que le Héros spectral puisse invoquer un cercle runique et purifier les Humains.

Temple Ascension

Une fois ces prérequis obtenus, les aspirants à l’Ascension purent se diriger vers la dernière étape, une mesa appelée la Roche de l'Augure. Sur place, les Héros placèrent le Cristal de vision sur un piédestal et activèrent trois stèles runiques, ce qui fit s'ouvrir un passage dans l'immense roche. A l'intérieur, dans un temple magnifique, les prétendants durent affronter leur double, une copie conforme d'eux-mêmes avec toutes leurs capacités afin de prouver qu'ils étaient dignes d'obtenir un statut mythique. Après tout, le principe même de l'ascension n'est-il pas de s'élever au delà de sa condition et de se dépasser ?

Quant à Turai, il atteint finalement le Tombeau des Rois et accéda au Panthéon des Héros, où il pu mener de nombreuses batailles épiques aux cotés de héros venu de tous les horizons.

Hall des Heros

Aujourd'hui, près de 250 ans plus tard, il est possible de trouver dans les archives du Prieuré de Durmand un livre qui permet de faire appel à un écho du Héros spectral. Sans volonté propre, cet écho fantomatique ne fait que répéter les actions de son modèle historique, sans même être conscient qu'il se trouve très loin du Désert de Cristal. Ainsi, il aide le Commandant du Pacte dans sa lutte contre Mordremoth en lui faisant revivre un ersatz d'Ascension pour obtenir un artefact important : une torche de Feu Divin, qui lui permettra d'entrer dans une caverne scellée par les Oubliés.

Précédent
Changements en Tyrie

Réactions


Personne n'a encore réagi. Soyez le premier.

Que pensez-vous de Guild Wars 2 ?

797 aiment, 238 pas.
Note moyenne : (1113 évaluations | 129 critiques)
7,5 / 10 - Très bien
Evaluation détaillée de Guild Wars 2
(634 évaluations détaillées)

Evaluer ce jeu

1757 joliens y jouent, 2872 y ont joué.