Ascalon, Terre ravagée

On connait le Royaume d'Ascalon en ruine et parsemé de cristaux, de différentes origines, mais sachez que ce royaume n'a pas toujours été ainsi. Comment ce magnifique territoire est-il devenu un enfer peuplé de fantômes et d'abominations ? Qui était donc ce prince Rurik dont Rytlock porte l'épée de feu ? Quelles sont les folies du RoI Sorcier Adelbern qui ont conduit à la perte d'Ascalon ? Découvrez l'histoire du Royaume d'Ascalon, une terre ravagée.

Les origines

Ascalon_pre-Searing_loading_screen.jpg

Prophecies_screenshot_060.jpg

A l'origine, ce sont les Charrs qui occupaient les régions du futur Ascalon. Les humains , assoiffés de conquêtes et considérant les Charrs comme des créatures barbares, les expulsèrent de leurs terres et fondèrent Ascalon. Ils construisirent également le Grand Rempart pour repousser les assauts réguliers des Charrs, bien décidés à reprendre leurs territoires. Pendant de nombreuses années, les Ascaloniens tenurent bon et protégèrent ainsi le peuple d'Ascalon mais aussi les autres peuple de Tyrie.

Pendant plusieurs décennies, les peuples de Tyrie se déchirèrent dans des luttes de pouvoir. Il s'agissaient en fait d'une longue lutte entre de nombreuses factions de chaque royaume, ce conflit pris le nom de Guerre de Guildes.

Ascalon en flammes

Cauldron_of_cataclysm.jpg

Ascalon ravagé

C'est dans ce conflit que les Charrs agirent avec l'aide d'un artefact magique et de leurs soit disant Divinités connus plus tard sous le nom de Titans. Ils utilisèrent un Chaudron magique pour déclencher un gigantesque cataclysme qui fit tomber une pluie de Cristaux sur les régions Ascaloniennes. Cet évènement qui ravagea les Terres dans un feu magique fût appelé la Fournaise. Des cités et guildes entières furent détruites dans ce dramatique événement qui anéanti la puissance d'Ascalon. Des nuées de Charrs envahirent alors le grand rempart et ravagèrent le royaume.

D'Ascalon il ne restait plus que Rin, sa capitale.

King_Adelbern.jpg

Prince_Rurik.jpg

Vers la fin des guerres de guildes, un homme d'origine humble s'était démarqué à force de courage et d'habilité, un homme devenu le roi Adlebern. Mais les ravages de la Fournaise avaient calmés les ardeurs de ce guerrier qui craignait de perde le peu qu'il restait du royaume.

C'est en son courageux fils Rurik, qui pensait qu'il était temps de repousser les Charrs, que le peuple voyait l'espoir d'Ascalon.

Rurik décida de conduire une petite armée jusqu'aux vestiges du Grand Rempart et découvrit des hordes de Charrs prêtent à déferler sur ce qui restait des territoires humains. Il ordonna alors aux défenseurs de se replier et découvrit durant un sauvetage, un artefact légendaire, la Corne d'appel de la tempête.

Rurik se dirigea alors sur la capitale mais la trouva dévastée par les Charrs encore occupés à raser et incendier la ville. Il déchaina la puissance de la corne qui déclencha une pluie salvatrice permettant aux survivant de s'échapper.

Les Ascalonien eurent alors un choix difficile à faire. La Kryte offrait un acceuil et un soutient militaire, ce à quoi le roi était très défavorable après les guerres de guildes. Suites aux protestations du Prince Rurik qui y était très favorable, Adelbern le banni, lui et ses partisans, du royaume d'Ascalon.

Ainsi commença l'exode des Ascaloniens.

Malheureusement le courageux Prince ne survivra pas à la traversé des Cimefroides et se sacrifira pour sauver son peuple d'une attaque des Nains du Sommet de pierre.

Ce que devinrent les Ascaloniens et surtout leurs Héros est de grande importance mais ne concerne plus Ascalon.

Nightmare_Titan_concept_art.jpg

Toutefois il faut savoir que les héros revinrent en Ascalon pour y affronter les Titans mentionné dans les Prophéties des chercheurs de la Flamme. Ces créatures ont eu un lien à une certaine époque avec les Charrs qui les prirent pour des Dieux. C'est ainsi que les Chamans Charrs raignaient sur leur peuple. Mais les héros Ascaloniens défirent les Titans pour sauver la Tyrie.

Seconde dévastation

Avant Garde Humaine

Noirfaucon

Faisont un bon de quelques années en avant pour retrouver un Ascalon encore ravagé et en guerre tandis que son Roi règne encore sur des vestiges. Adelbern décide de demander l'aide des Ascaloniens partis quelques années avant affronter les Charrs sur leurs territoires. C'est ainsi que l'Avant Garde d'Ebon, alors stationné dans les Cimefroides, marcha en direction des territoires Charrs et créa la ville de Noirfaucon pour affronter les Charrs plus au nord d'Ascalon.

Feu Belligerant première

Feu Belligerant seconde

Mais le combat des Ascaloniens ne tourna pas en leur faveur. Même après des années de combats les Charrs étaient encore nombreux, enragés et bien décidé à reprendrent leurs térritoires. Aculé au sein de la cité d'Ascalon le Roi Adelbern commit un acte de folie. Il fit appel au pouvoir contenu dans son antique épée en réalité relique Orrienne, Magdaer.  C'est debout sur la plus haute tour qu'il déchaina un feu infernal magique qui consuma sans distinction les Charrs et Ascaloniens. Mais les Humains se releverent ensuites pour continuer le combats dans l'état de fantomes. Les fantomes purent repousser les Charrs hors de la ville.

Mais même ceci ne put arréter les Charrs qui se regroupèrent et affrontèrent les esprit humains. La forteresse de la Citadelle Noire fut battie sur les ruines de Rin.

Bien que les Charrs mènent encore le combat contre les fantomes, il est dit que ceux ci partiront si un jour un héritier légitime viens en Ascalon avec l'une des 2 épées magiques.

Libération Charrs

Quelques années après que les Charrs aient fondé la citadelle de grand changement eurent lieu au sein de leur organisation. A l'origine les Légions Chars étaient composé de plusieurs légions dont celle de la Flamme. C'est cette légion qui gouvernait graces aux Chamans et aux liens qu'ils avaient eu avec les Titans. Après la défaite de ceux ci les chamans perdirent leur ascendance et les autres légions y virent une occasion de se venger.

Une Charr du nom de Kalla Lamebrulante mena son peuple et la Légion de la Flamme fut expulsé. C'est ainsi que les invasions prirent fin et qu'une paix durable entre Humains et Charrs devenait possible.

Ravage de cristal

Brill

Envol du Dragon de Crystal

Malheureusement les régions d'Ascalon allaient connaitre un nouveau cataclysme quelques centaines d'années après. Un Dragon Ancestral dormait sur les Territoires Charrs, Kralkatorrik, le Dragon Ancestral de Cristal. Durant son sommeil un de ses Lieutenant du nom de Brill s'était détourné de la voie de son maître et avait aidé à maintes reprises les humains. Durant leurs aventures les Héritiers du Destins croisèrent la route de Brill et finirent par s'allier. Kralkatorrik s'envola alors en direction de la tanière de Brill pour punir le dragon rebelle. Ainsi sur le chemin du Desert de Cristal il transforma le paysage et les créatures présentes en ce qui fut appelé les Stygmates du Dragon.

Marais de fer
Précédent
La Kryte, Terre de pouvoir

Réactions


Personne n'a encore réagi. Soyez le premier.

Que pensez-vous de Guild Wars 2 ?

798 aiment, 239 pas.
Note moyenne : (1113 évaluations | 129 critiques)
7,6 / 10 - Très bien
Evaluation détaillée de Guild Wars 2
(634 évaluations détaillées)

Evaluer ce jeu

1756 joliens y jouent, 2868 y ont joué.