Impressions personnelles : Edghar

Edhgar

Rédacteur

 

Guild Wars 2 en beta, on croit rêver, mais tout arrive ! Le jeu se fait désirer, mais on comprend vite pourquoi en quelques heures de jeu : il faudra encore être patient pour le voir débarquer. Pourtant, passés la localisation approximative et le contenu inaccessible, il séduit bel et bien. Il est encore beaucoup trop tôt pour être catégorique mais les features présentées jusque là en font certainement un MMORPG singulier.

Bien que je ne sois pas un grand adepte du PvE, j'ai trouvé ce début d'aventure vraiment agréable. Tout paraît simple, couler de source, par rapport à la concurrence. Il suffit d'explorer la carte pour se retrouver embringué dans toutes sortes d'épreuves variées, rapides et souvent amusantes. Les fameux évènements dynamiques, dont le contenu n'est au final pas bien différent de quêtes classiques, ont l'avantage d'être brefs et nerveux. Je n'ai pas ressenti de la lassitude à les enchainer, d'autant plus que l'on trouve souvent des joueurs pour les faire avec nous et que cela pimente le jeu. Certains évènements dynamiques sont en plusieurs parties, et peuvent finir de manière spectaculaire (world boss par exemple). Il faut cependant nuancer, en tout cas dans les zones de départ, que les ED, une fois accomplis, ne changent pas la face du monde. Certains se répètent très vite pour permettre logiquement à tous les joueurs d'en profiter.

La navigation sur la carte est exemplaire, tout est indiqué sauf les quelques endroits « cachés » demandant un peu de plate-forme. Les cartes sont de taille modérée mais riches et vivantes, on a pas l'impression de traverser un plan rempli aléatoirement de mobs. Ceux-ci interagissent d'ailleurs de manière prononcée avec l'univers.

Le jeu est joli sans déchirer la rétine. La patte graphique est disons-le, miraculeuse (question de goût peut-être aussi). L'ambiance sonore fait son travail. On retrouve les thèmes musicaux du premier opus, et bien qu'un peu redondants, ils sont bien dosés et évoluent de manière cohérente avec l'action. L'histoire personnelle quant à elle constitue un bel effort. On la poursuit comme bon nous semble et les choix formulés à la création du personnage prennent de l'importance petit à petit.

J'espère vraiment que le PvE va aller en s'intensifiant et que le contenu haut-niveau sera au rendez-vous, car j'ai eu l'impression, même si je ne suis allé qu'au niveau 15, que cette facilité d'accès dans tous les aspects du jeu pourrait être préjudiciable à sa profondeur à terme. Certes, on ne grind jamais, il n'y a pas de voyages interminables, on ne cherche rien bien longtemps, tout est balisé (mais ouvert, j'insiste bien : pas de couloirs ici) ; cependant il manquera peut-être justement une touche d'imprévu ou d'audace dans cet aspect du jeu s'il se poursuit ainsi jusqu'au niveau 80.

 Je ne sais que penser, en revanche, du WvW, features très attendue. Commençons par les bons points : le système est fourni et certainement profond. Entre les cartes de taille respectable, les différents types d'objectifs, toutes les améliorations à assimiler, il y a de quoi faire. Je pense qu'il est viable comme annoncé pour des groupes allant de l'escarmouche jusqu'à la grosse guilde. Malheureusement, en l'état en ce qui me concerne, le mode frôle l'injouabilité au delà de 30 joueurs sur une zone concentrée, avec une chute dramatique des FPS. Je possède une configuration modeste (Phenom II 965, ATI 5850 et 4Go de RAM), mais au sein de prises ou de défenses de fort, je ne dépassait pas les 7 ou 8 FPS, testé avec toutes les options au minimum.

Plutôt décevant en regard de ce qui était annoncé, j'espère très fort, sans savoir comment cela sera possible, une amélioration de ce côté-là, sans quoi je me lasserai bien vite d'aller attaquer des convois en solo ou de faire le facteur de provisions. Il faut bien se rendre compte de la tonne d'effets visuels à l'écran lors des grands affrontements, au demeurant potentiellement terriblement prenants et funs. Un énorme bémol donc, que l'on peut appliquer au passage à certains moments du PvE, comme parfois en capitale, ou lorsqu'à une trentaine de joueurs nous avons fait pop un world boss qui cloturait un ED dans la zone humaine. Une apothéose en diapositive, c'est tout de suite moins impressionnant, et surtout très énervant.

 Seul le PvP « compétitif » n'en souffre a priori pas. J'attendais beaucoup du PvP organisé dans GW2, et je fais partie des grands déçus de l'absence d'un mode GvG à la hauteur du premier opus. Pourtant, aussi limité soit-il pour l'instant, je m'y suis vraiment beaucoup amusé. Les combats sont nerveux, prenants, longs. L'équilibre entre les professions semble correct. Le système de traits donne une saveur supplémentaire aux classes, invitant à tester toutes sortes de builds, parfois saugrenus, car tout ou presque est possible.

Quel dommage de ne pas voir plus de contenu de ce côté-là que les deux cartes à capture de points que l'on nous propose ! Le jeu gagnerait énormément à développer ce mode au moins à la hauteur des deux autres car le système de combat s'y prête à merveille. Bien sur, quelques imperfections pointent vite leur nez, comme les petits problèmes de repères avec l'axe Z, le pathfinding des familiers ou la marginalité de certaines armes pour certaines professions, mais cela est tellement dérisoire par rapport au potentiel du mode qu'il serait préjudiciable qu'il reste en l'état.

 Rendez-vous le mois prochain. J'attends une belle évolution et j'espère ne pas être déçu. Mais dans tous les cas, je sors de cette beta avec une impression très positive et un goût tenace de reviens-y.

Réactions


Personne n'a encore réagi. Soyez le premier.

Que pensez-vous de Guild Wars 2 ?

793 aiment, 236 pas.
Note moyenne : (1106 évaluations | 129 critiques)
7,8 / 10 - Très bien
Evaluation détaillée de Guild Wars 2
(632 évaluations détaillées)

Evaluer ce jeu

1757 joliens y jouent, 2859 y ont joué.