A la recherche de Palawa Joko dans le Monde vivant de Guild Wars 2

Un peu décalé par rapport au rythme habituel, le nouvel épisode de la saison 4 du Monde vivant sort aujourd'hui, et apporte avec lui son lot de nouveautés. Nouvelle zone, nouvelle maîtrise, nouvelle arme légendaire, suite du scénario, de quoi rassasier les joueurs pour les semaines à venir.

>> Voir le patch note complet de la mise à jour <<

Des thèmes connus, mais remaniés

200

De la même façon que pour la saison 3, cette nouvelle saison du Monde vivant semble s'éloigner des dragons ancestraux pour se concentrer sur des menaces beaucoup plus directes et qui semblent davantage à portée de main pour le moment. Ici, cette menace se nomme Palawa Joko, souverain mort-vivant et antagoniste bien connu des joueurs de Guild Wars 1, qui projette d'envahir la Tyrie avec une armée de morts-vivants capables d'apparaître de nulle part grâce aux portails de l'Enqueste. On retrouve ainsi un motif apprécié des scénaristes de Guild Wars 2 : plusieurs factions ennemies mettent leurs ressources en commun pour poser un danger plus important et plus global qu'elles n'en seraient capables seules, poussant les joueurs à s'impliquer davantage pour les arrêter et sauver le monde.

Ainsi, après que Taimi ait échappé de peu une mort certaine à la fin du précédent épisode, elle va mener le reste des Gardiens de l'éternité (la guilde du joueur dans le scénario de Guild Wars 2) dans un laboratoire de l'Enqueste dans l'espoir de trouver la source des portails utilisés par Palawa Joko et de la détruire pour de bon. L'infiltration jouera donc un rôle important dans cet épisode, avec des séquences qui rappelleront l'infiltration d'un complexe de l'Enqueste dans le passé de Caithe, dans la saison 2, quoiqu'en plus simplifié. En parallèle de leur mission initiale, les joueurs pourront également lever le voile sur diverses expériences menées par l'Enqueste, et faire la rencontre de nouveaux personnages mystérieux.

Des têtes connues, mais reliftées

200

Une fois sortis du laboratoire, les joueurs se retrouveront dans une jungle luxuriante qui pourra, par certains aspects, rappeler des environnements de la première extension, Heart of Thorns, mais en plus aéré et plus tropical. Côté faune, peu de nouveautés et peu de surprises, si ce n'est que l'Enqueste sera bien entendu de la partie, avec des golems qui ont profité d'un lifting de la part des équipes d'ArenaNet pour les remettre au niveau suite aux diverses évolutions du moteur de jeu au fil des ans. En ce qui concerne les alliés locaux, un village de Charrs pourra servir de base aux expéditions diverses et fournira son lot de primes à chasser. A noter toutefois que ces Charrs-ci sont complètement étrangers à la technologie et semblent vivre à l'écart du monde, à l'opposée de leurs "cousins" de la Citadelle Noire.

Le méta-événement de la zone, quant à lui, mettra en scène différents types d'élémentaires, et forcera les joueurs à se déplacer un peu partout sur la carte et à se répartir, contrairement au Domaine d'Istan, la précédente carte, où les méta-événements se tenaient dans des lieux bien délimités. Témoin de l'intensité grandissante des combats, la météo sera également de la partie, puisque la pluie tombera de plus en plus fort au fil des affrontements, pour finalement se calmer une fois le méta-événement terminé. Après la pluie qui s'abattait par intermittence sur les rives de l'Elon, les équipes d'ArenaNet tentent d'aller un peu plus loin en intégrant différents effets aux événements se déroulant sur la carte, afin d'en renforcer l'immersion.

Des éléments connus, mais améliorés

200

La seconde génération d'armes légendaires continue également de se remplir avec cet épisode, qui introduit une nouvelle dague, à priori inspirée de la griffe de Khan-Ur, un ancien artefact Charr qui se trouve actuellement à la Citadelle Noire, en possession de Smoldur, l'impérator des légions. Cependant, on ignore encore aujourd'hui si cette nouvelle arme légendaire a un véritable lien avec le scénario, comme pouvait l'avoir la récente épée légendaire, la Lame brillante, ou s'il s'agit d'un simple lien thématique, par rapport au village Charr présent dans cet épisode. Enfin, la nouvelle maîtrise se trouve être très liée aux montures, on imagine qu'ArenaNet voudra pousser au maximum cette mécanique pendant la saison 4, puisque c'est le seul contexte où ils seront sûrs que les joueurs y auront accès, les extensions à venir devant être indépendantes de Path of Fire.

Comme toujours, cet épisode peut être débloqué gratuitement en vous connectant une fois en jeu pendant sa disponibilité (c'est-à-dire jusqu'à la sortie de l'épisode suivant, soit au moins deux mois), mais après, il faudra l'acheter dans la boutique pour pouvoir en profiter. A noter qu'il est nécessaire de posséder l'extension Path of Fire pour pouvoir jouer à cet épisode, et à l'ensemble de la saison 4 du Monde vivant.

Source : https://www.guildwars2.com/fr/the-game/releases/march-6-2018/

  • En chargement...

Que pensez-vous de Guild Wars 2: Path of Fire ?

5 aiment, 0 pas.
Note moyenne : (5 évaluations | 0 critique)
6,3 / 10 - Assez bien

Aucun jolien ne joue à ce jeu, aucun n'y a joué.