Guild Wars 2 : Races et histoire

Exploration, combats, joueur contre jouer ou serveur contre serveur... Et l'histoire dans tout ça ? Puisque tout le système de jeu ne serait rien sans un univers solide et riche, JeuxOnline s'est proposé de revenir sur l'histoire de chacun des trois races jouables.

Il est peu de dire qu'à cet égard, Guild Wars 2 remplit pleinement son contrat. Chaque race a une identité propre et une histoire forte, les architectures sont fortement différenciés. Le background tient la route et il y a fort à parier que l'aventure Guild Wars 2 s'appréciera davantage en ne plongeant, au moins un peu, dans son histoire.

A nouveau bonne lecture et bon visionnage !

Le Lore

Les Norns

Les Norns sont un peuple de fiers combattants. Ils ont une culture qui est fortement lié au chamanisme et on le ressent dès notre arrivée dans la première zone. L'introduction des Norns consiste à tuer un animal (Minotaure, ours,...) et prendre un trophée sur lui pour prouver votre valeur. Vous trouvez le monstre qui convient et vous lui arrachez le coeur, les cornes ou tout ce qui peut correspondre.

Par la suite, on vous demande de continuer à prouver votre valeur en vous battant dans une arène contre des monstres qui viennent par vague. Le dernier monstre étant un petit arbre (il est d'ailleurs marrant en voleur de lui arracher une branche pour taper dessus avec !)

Une fois votre valeur prouvée, vous avez accès au test final, un combat contre une espèce de Ver géant des glaces.

Cette introduction permet vraiment de se mettre en jambe et de découvrir le jeu.

Votre victoire sur le monstre va vous permettre de vous forger une petite réputation au sein de votre peuple. C'est à partir de ce moment là que vous êtes propulser dans une aventure où vos terres spirituelles sont envahies par vos ennemis, il va falloir découvrir le pourquoi et leur botter les fesses.

En conclusion, les Norns sont une race pour qui la vie est un ensemble de défis et plus le monstre en face est puissant, plus grande est la volonté de se battre contre lui.

 

Les Charrs

Anciens ennemis dans le précédent opus de Guild Wars, les Charrs sont jouables en tant que race à part entière pour ce nouvel épisode. Fierté et férocité sont les deux traits de caractère essentiels des Charrs. Mais ils savent aussi faire montre d'une loyauté très forte notamment envers leur légion et leur "warband". Ces légions sont au nombre de 4 : Ash Legion, Blood Legion, Iron Legion et Flame Legion, cette dernière étant bannie. Elles organisent la société charr et sont divisées en "warbands" qui constituent des structures où la loyauté et le dévouement sont très forts.

Chacune des 4 légions a une coloration et une identité propre. La Ash Legion s'apparente au service d'assassinat et de renseignement. Elle agit essentiellement dans l'ombre. L'Iron Legion a pour objectif de bâtir de puissantes machines de guerre et voue un culte à la machinerie et à la poudre à canon. Quant à la Blood Legion, elle regroupe les guerriers les plus féroces et les plus sanguinaires. Cela étant dit, il est tout à fait possible de jouer un guerrier de la Ash Legion ou un Elémentaliste de la Blood Legion puisque le jeu n'impose aucune restriction.

L'histoire des Charrs est fortement liée à celle des humains qui constituait (et constitue encore pour la plupart des Charrs), la race ennemie par excellence. Ascalon détruite et envahie par les fantômes, les Charrs ont construit leur nouvelle capitale (Black Citadel) sur les ruines de l'ancienne capitale humaine de Rin.

C'est donc logiquement que l'histoire de tout personnage charr commence en affrontant les fantômes du passé, littéralement. Notre personnage est en effet envoyé comme renfort pour un assaut contre le duc Barradin et sa légion de fantômes au coeur de son domaine (belle référence au premier opus où on rencontrait le duc, vivant.). Après s'être frayé un chemin au travers des fantômes, on affronte le duc Barradin aux côtés d'un héros des Charrs : Rytlock Brimstone...

En conclusion, les Charrs sauront à coup sûr trouver leur public de joueurs. Loin d'être de simples bêtes féroces, ils disposent d'une histoire complexe qui les rends très intéressants à jouer. Saurez vous faire table rase du passé pour vous allier aux humains face aux dragons ? Les querelles internes et les complots de la Flame Legion seront elles dépassées ?

A découvrir... Bientôt on l'espère !

Les Humains

Assaillis de toute part et retranchés autour de leur capitale, Divinity's Reach, la race humaine semble en voie d'extinction. Elle doit en effet affronter les menaces immédiates : centaures et bandits, une histoire lourde et conflictuelle ainsi qu'un monde menacé par l'ascension des dragons.

A l'image des charrs, tout personnage humain nouvellement créé est lancé directement dans l'action et doit protéger un village d'une incursion de centaures. Le combat se poursuit jusque dans une garnison où le joueur s'allie aux Séraphins et à leur capitaine, Logan Tackheray, pour repousser les envahisseurs et affronter un impressionnant élémentaire de pierre.

Passés ces premiers combats, le joueur peut explorer la zone de Queensdale aux faux accents bucoliques. Certains endroits, notamment près des points d'eau, dégagent un semblant de calme auquel il ne faut pas se fier : centaures ou bandits ne sont en effet jamais très loin.

Le défaut d'exotisme des humains à côté des asuras ou des sylvaris par exemple est compensé par cette complexité et cette impression d'appartenir à un peuple sur la brèche.

A vous de découvrir la suite mais pour patienter, quelques extraits des premières étapes de l'histoire personnelle :

Réactions (60)


  • En chargement...

Que pensez-vous de Guild Wars 2 ?

789 aiment, 235 pas.
Note moyenne : (1102 évaluations | 129 critiques)
7,8 / 10 - Très bien
Evaluation détaillée de Guild Wars 2
(631 évaluations détaillées)

Evaluer ce jeu

1758 joliens y jouent, 2858 y ont joué.