Un asura ça va, deux bonjour les dégâts...

A l'invitation d'Arena.Net, nous avons pu, en exclusivité, incarner un Asura et parcourir les premières zones du jeu dédiées à cette race pendant plus de 24 heures. 

Pendant ces 24 heures, nous avions champ libre pour tester tout le contenu des deux zones apparentées aux asuras jusqu'au niveau 20, avec pour restrictions de n'aborder ni l'histoire personnelle des asuras, ni les cousins feuillus entraperçus, pour conserver du mystère jusqu'à la sortie du jeu et parce que le travail est toujours en cours. Le jeu a été continuellement patché sur notre période de jeu, en moyenne toutes les 2 heures. Par manque de temps (!), nous nous sommes concentrés sur la première des deux zones, Metrica Province, réservée aux personnages de niveau 1 à 15.

Bien que les développeurs soient toujours au travail, la zone qui nous a été présentée était parfaitement finie, les évènements étaient en place, l'environnement travaillé, les différents NPCs acerbes. Nous n'avons rencontré aucun bug gênant au fil de nos sessions de jeu. Tout au plus quelques soucis d'ombres et lumières rapidement corrigés d'un patch salvateur ou des personnages invisibles lors des cinématiques.

Nous avons eu l'occasion de découvrir un nouveau contenu qui plaira aux explorateurs: les Vistas. En fait, ce sont de courts puzzles d'adresse indiqués sur la carte de la zone et plus ou moins évidents à résoudre qui récompensent le joueur d'une courte cinématique présentant les environs. Ces petits jeux semblent être une répétition aux fameux jumping puzzles, bien plus rares et difficiles à trouver et résoudre, un moyen ludique de pousser le joueur à observer son environnement.

Pour plus de détails sur la zone découverte, je vous renvoie ci-dessous aux impressions de l'équipe et aux vidéos en fin d'article.

Eolan

Les impressions de l'équipe

Je n'ai jamais aimé les races de petites tailles dans les jeux vidéo, je leur ai toujours trouvé un manque de charisme, souvent masqué sous une couche comique, et au début de cette journée de découverte des asuras, je partais avec un sacré a priori.

La phase de création du personnage est dans la lignée de celle des autres races : taille, corpulence, couleur de la peau, motifs, physionomie du visage, etc.. On peut créer des personnages suffisamment distincts allant de magic trolls aux gremlins, en passant par Gollum, petits gris et autres mignonnets. Je vous renvoie à la vidéo de présentation pour plus de détails.

Arrivée à Metrica Province
Arrivé en jeu, on est bluffé par la qualité des animations qui donnent vie au personnage. Dès que l'on se met à courir, notre petit avatar se dandine et se fait emporter par son élan. En combat, une impression de dynamisme se dégage et en fonction de la classe, le personnage virevolte ou saute en l'air à chaque compétence et fait des pirouettes pour esquiver les attaques.

Réacteur fissuré
Que ce soit l'histoire personnelle ou les événements qui parsèment la zone, ici tout tourne autour de la science, de l'alchimie éternelle, de savants un peu fous et d'expériences ratées. Sitôt arrivé dans la zone de départ, vous devrez remettre en état des golems, au risque qu'ils vous explosent au visage. La couleur est donnée. Il sera aussi question d'alliés skritts et de hyleks belliqueux, parfois victimes d'expériences plus ou moins volontaires des vôtres. Une mention particulière à la ville irradiée et ses expériences étranges qui conclut la zone. Les apparitions et disparitions aléatoires qui y ont court ne sont pas sans rappeler les anomalies d'un célèbre jeu de traqueur et la catastrophe qu'il décrit.

Architecture Asura
Les environnements sont assez réussis, mélange de style précolombien et de technologie asura dans une verdoyance amazonienne. On a le droit à des zones vallonnées parsemées d'arbres d'où pendent des lianes et de statues et bâtisses en ruines, une zone marécageuse habitée de hyleks, de gigantesques bâtiments cubiques qui abritent des laboratoires étranges. La capitale, Rata Sum est assez déroutante, sorte d'énorme cube suspendu dans les airs par un de ses sommets et parcouru d'étages. C'est la plus verticale des capitales, et la plus folle. On y est en plein délire asura, on y trouve, par exemple, enfermés dans ses geôles un savant asura plus ou moins étrange, un Norn bloqué en forme d'ours et... une poule suspecte.

Expérience malheureuse
Des zones de départ raciales jusque-là dévoilées, c'est celle qui m'a paru la plus travaillée et la plus originale dans les événements proposés. Les situations sont variées et pas mal d'entre elles cachent des clins d’œil à d'autres jeux ou à des événements bien réels. J'ai particulièrement apprécié la ville ravagée décrite plus haut et l'événement qui nous amène à porter secours à une colonie skritt irradiée. Je me suis aussi retrouvé plusieurs fois à rire bêtement derrière mon écran face à des situations ridicules ou aux commentaires des asuras que je croisais et qui n'ont pas leur langue dans leur poche. Je n'ai pas le droit d'aborder l'histoire personnelle, mais sachez qu'elle est assez savoureuse, particulièrement dans le thème des génies timbrés, et qu'on y a droit à un festival de répliques cinglantes. J'en ai été le premier surpris, j'ai particulièrement apprécié cet aperçu des asuras.

Eolan

 

Les Asuras sont une race que j'appréciais particulièrement dans Guild Wars 1. Non pas pour leur design, mais principalement pour leur cynisme et leur estime d'eux mêmes ô combien démesurée. De plus la touche technologie de cette race apportait un bon renouveau au jeu lors de la sortie de Eye of the North. C'est donc avec joie que j'attendais de pouvoir voir l'évolution de cette espèce dans Guild Wars 2.

Asura creation
Avant de pouvoir rentrer dans cet univers Asura, l'étape de la création de personnage. Je n'avais pas forcément accroché à leur design sur GW1 que je trouvais bien trop figé. Mais pour le coup, j'ai été agréablement surpris de ce que propose Guild Wars 2. On peut toujours faire des Asuras plus effrayant les uns que les autres, mais aussi des tout gentils pouvant sortir du dernier épisode des petits poneys et plein d'autres déclinaisons entre ces deux extrêmes. Les options nous permettent vraiment d'apporter une touche personnelle et fera des heureux. Les personnages pré-faits pour chaque classe nous le démontrent d'ailleurs en passant du sosie de Voldemort à "mickey" réussi.

L'histoire personnelle des Asuras étant toujours sous NDA, et vu le peu de temps que nous avions pour tester cela, j'ai préféré prendre plus de temps sur l'exploration des zones. Néanmoins, sur le peu que j'ai pu voir, les asuras sont restés fidèles à eux mêmes, ce qui ne peut que me réjouir.

Concernant les zones, nous avons le droit de vous parler de la capitale et des deux zones adjacentes que nos petites boules de nerfs et de neurones exploreront jusqu'au niveau 20.

Rata Sum
Rata Sum la capitale, montre vraiment l'avancé technologique considérable que la race a pu avoir depuis GW1. L'ambiance et l'architecture particulière ne laissera personne indifférent (une ville gigantesque en forme de cube survolant une forêt luxuriante). La répartition des différents NPC se fera principalement suivant les différents étages en fonction de ce que l'on recherche. L'une des autres particularités étant que certains quartiers s'étendent en dehors du cube, laissant place à des tableaux somptueux. Pour ma part, je trouve cette ville très réussie. (le ton de couleur dominant ne plaira pas aux fans de verdure en revanche)

Province Metrica
La première zone Asura (Lvl1-15), la Province de Metrica, est le parfait exemple de l'implantation de leur architecture et de leur technologie dans le milieu naturel qui les entoure. Chaque partie de la zone reflète une intégration plus où moins importante de cette dernière montrant ainsi l'héritage que cette race laisse derrière elle (en bien comme en mal). Cette zone regorge de bonne idée, et les events dynamiques ainsi que les quêtes "coeurs" sont très plaisants. L'ensemble est de mon point de vue, bien plus fun et moins classique que les zones de départ humaine et norn. Les joueurs cherchant des bouffées d'air frais s'investiront plus sur ces zones Asuras.

Terre Sauvage de Brisban
La deuxième zone (Lvl15-20) Terre Sauvage de Brisban, est de ce que j'ai vu, moins sous l'emprise de l'influence Asura (d'où l'appellation "Sauvage"). Il m'est difficile d'en parler, n'ayant pas pu aller très loin vu que la majorité des monstres me tuaient en un coup. La présence de Sylvaris et de petit avant-postes montre en revanche pourquoi la végétation y est bien plus importante. Difficile de juger pour le moment de leur rapport. On notera les dialogues des protagonistes dans cette zone qui sont mémorables pour certains. L'ego des asuras allié à la naïveté des sylvaris amène des moments cultes !

Le travail des Asuras et de leur environnement a été très peaufiné, cela se sent ! Les animations de ces derniers est d'ailleurs très agréable. On reproche la rigidité des humains et des Norns : les asuras sont à l'opposé. Nul doute que cette race sera suffisamment représentée par les joueurs. J'étais pourtant le premier à penser le contraire.

Vista
D'autres éléments nouveaux (indépendants à la race) étaient présent, comme les "vista" ("trésors" ou "point de vue" en français ?) éparpillés ça et là sur les cartes, permettent de voir les magnifiques décors grâce à une petite Cut-scene. Cette feature fait partie des accomplissements de zones (à classer avec les points de passages et consort) et doit donc être complétée entièrement pour obtenir la récompense d'exploration totale de zone. L'accès à ces vistas (sorte de carte flottante) se fait après une petite séance de jump-puzzle assez courte mais plus ou moins difficile en fonction des zones.

Quelques autres nouveautés sont présentes mais nous n'avons pas le droit d'en parler plus que cela. Le côté sylvari laisse présager du bon après cette entrevue chez les Asuras ! 

Jurian

 

Marécage Hylek
Asura Nécromant en PvP
Panorama
Architecture Asura
Espace personnel à Rata Sum
Asura & Norn, une différence de taille?
Habits Asura mâle
Habits Asura femelle
Nécromant asura en bonne compagnie

Les vidéos

Réactions (204)


Que pensez-vous de Guild Wars 2 ?

798 aiment, 237 pas.
Note moyenne : (1113 évaluations | 129 critiques)
7,6 / 10 - Très bien
Evaluation détaillée de Guild Wars 2
(634 évaluations détaillées)

Evaluer ce jeu

1757 joliens y jouent, 2872 y ont joué.