Revaloriser l'univers ouvert de Guild Wars 2 grâce aux missions de guildes

La mise à jour de février de Guild Wars 2 intègre notamment des mécanismes de missions de guildes. Colin Johanson en détaille le fonctionnement, visant à mobiliser les joueurs vers un objectif commun.

Revaloriser l'univers ouvert de Guild Wars 2 grâce aux missions de guildes

Le 26 février prochain, Guild Wars 2 accueillera sa prochaine mise à jour mensuelle, avec son lot de fonctionnalités et contenus inédits : elle initie les mécanismes « d’histoire vivante » du MMORPG, intègre nouvelle carte PvP ou encore un système de « missions de guildes » (le studio ArenaNet proposait récemment un tour d’horizon des nouveautés). En attendant le déploiement de la mise à jour, Colin Johanson entre un peu plus dans le détail dans les colonnes de MMORPG.com.
En vrac, il précise par exemple que le système « d’histoire vivante » de Guild Wars 2 (qui consiste à faire évoluer l’univers de jeu au rythme d’une trame narrative qui deviendra la trame historique de la Tyrie) vise à fidéliser le joueur avec du contenu récurent. Le mécanisme se conçoit comme « votre série télévisée préférée : vous ne voulez pas rater un épisode pour suivre le déroulé de l’histoire ou les pérégrinations de votre personnage favori », à la différence que dans le MMO, le joueur est aussi (un peu) acteur de cette histoire.

Mais il revient surtout dans le système de « missions de guildes », cette fonctionnalité qui s’inscrit dans les projets du développeur de revaloriser « l’open world » de Guild Wars 2.

« Le système de missions de guildes est une amélioration de notre système d’événements, mais pour les guildes et dans l’univers entier. Le système permet aux joueurs guildés de travailler de concert pour débloquer des améliorations, qui leur permettent de participer à des missions ensemble. Ces missions sont initiées par la guilde spécifique qui s’y intéresse, mais ensuite, chacun peut y participer pour aider la guilde à atteindre ses objectifs. Les missions sont conçues de telle sorte que certains aspects ne peuvent être faits que par la guilde, mais d’autres sont ouverts à tous, afin que chacun puisse participer à son niveau.

Plus concrètement, ce système permet aux guildes de littéralement créer du contenu dans l’univers de jeu, pour quiconque veut s’y essayer. Quand l’une de ses missions est créée, le plus souvent, vous verrez une bannière avec le nom de la guilde initiatrice et son emblème. Il y a deux objectifs : c’est un outil de recrutement efficace pour les guildes qui encouragent les curieux à la rejoindre dans sa mission, voire à intégrer la guilde. Et ça signifie aussi que les guildes peuvent ainsi gagner en notoriété dans leur monde. Les plus actives deviennent plus célèbres et importantes au sein de la communauté.

Et il y a plusieurs sortes de missions que les guildes peuvent lancer et dans chaque catégorie, il y a plusieurs types différents de défis à relever à travers le monde.
Pour donner un exemple, l’une des catégories est un « guild rush » [une sorte de course à objectifs]. Quand une guilde crée une mission de type « guild rush » dans le monde à l’un des points de rush, un compte-à-rebours est lancé et le parcours doit être réalisé X nombre de fois dans le temps imparti pour que la guilde remplisse la mission. Si un nombre suffisant (ou supérieur) de joueurs remplit la  mission dans les délais, la guilde obtient une récompense qui peut prendre la forme d’un bonus pour toute la guilde. Tout le monde peut aider à obtenir sa récompense, et le rush ne s’arrête pas avant la fin du timer, donc tout le monde a une chance de participer même quand l’objectif minimum est déjà atteint. Et tous les participants sont récompenses, qu’ils soient membres de la guilde ou non, mais les récompenses sont différentes que vous soyez guildés ou non. »

On le sait bien, les guildes sont le ciment des communautés et un facteur important de la fidélisation des joueurs. On comprend aisément que le développeur tende à les impliquer d’avantage dans l’univers de jeu. On imagine également volontiers des missions de différents types (notamment dans le cadre d’affrontements PvP ou encore de courses de vitesse dans les donjons).
Mais selon Colin Johanson, dans un premier temps, ces missions de guildes ne proposeront néanmoins que des objectifs PvE, s’appuyant donc sur des missions strictement coopératives. Le développeur explique ce choix : ces missions ont une vocation évidemment ludique mais aussi et surtout sociale, elles ne visent donc pas à dresser les joueurs les uns contre les autres. Mais ces choix pourraient évoluer.

Réactions (91)


Que pensez-vous de Guild Wars 2 ?

788 aiment, 234 pas.
Note moyenne : (1100 évaluations | 129 critiques)
7,8 / 10 - Très bien
Evaluation détaillée de Guild Wars 2
(631 évaluations détaillées)

Evaluer ce jeu

1760 joliens y jouent, 2855 y ont joué.