Mises à jour de janvier et février : l'équivalent d'une extension

Le studio ArenaNet ambitionne de lancer une mise à jour d'envergure chaque mois. Celles de janvier et février seront « géantes », notamment axé sur le PvP et aussi volumineuse qu'une extension.

Mises à jour de janvier et février : l'équivalent d'une extension

L'un des arguments traditionnels des exploitants de MMO payants pour justifier le paiement d'un abonnement mensuel repose sur la capacité du développeur à proposer régulièrement (souvent mensuellement) des mises à jour d'envergure. Les uns tiennent leur promesse mieux que d'autres, et le studio ArenaNet affiche les mêmes ambitions - quand bien même Guild Wars 2 est jouable sans abonnement.
C'est ce que Colin Johanson confirme à Gamingbolt, tout en esquissant brièvement les prochaines mises à jour du MMORPG.

« [...] Notre principal sujet d'attention actuellement, comme la plupart des studios, repose sur les live update [les mises à jour régulières du jeu]. Notre principal objectif, ce que nous souhaitons vraiment faire et que personne d'autre n'a réussi jusqu'alors dans un MMO, tient au fait d'enrichir le jeu chaque mois d'une mise à jour géante et réaliser un énorme lancement à chaque fois qui donne vraiment le sentiment au joueur qu'il pourrait légitimement payer son abonnement mensuel pour ce contenu et que tous les quatre ou cinq mois, ils obtiennent l'équivalent d'une extension en termes de contenu quand ils se connectent à notre jeu.
Nous avons ajouté une énorme mise à jour autour d'Halloween en octobre, nous venons d'en intégrer une autre en novembre, nous avons une update géante pour Noël. Tout se passe vraiment bien, et je pense qu'en décembre, les joueurs seront vraiment enthousiastes. Mais les mises à jour de janvier et février sont réellement les plus volumineuses à ce jour. Elles sont même plus imposantes que tout ce que nous avons proposé en octobre, novembre et décembre. Et je pense que quand les joueurs verront ce à quoi ils accèdent gratuitement en janvier et février, ils seront vraiment époustouflés. Le contenu de ces deux mois représente quasiment une extension à eux seuls. »
Donjon

On sait les équipes d'ArenaNet très prompts à s'enthousiasmer (parfois au risque de survendre ses mises à jour et susciter des déceptions chez les joueurs) et on attendra donc de juger sur pièce le moment venu. Néanmoins, interrogé sur les sources d'inspiration du studio dans la réalisation de Guild Wars 2, le game director rend largement hommage à Dark Age of Camelot, notamment dans le cadre de la conception des affrontements « Monde contre Monde » de GW2 et il précise dans la foulée que le sPvP sera l'un des points d'orgues des mises à jour du studio en février.

« Notre PvP Monde contre Monde est largement inspiré par le système de Royaume contre Royaume du vieux Dark Age of Camelot. Nombre de salariés ici ont longtemps apprécié Dark Age of Camelot, et son RvR en a fait un jeu incroyable. Et ce système basé sur trois différents fronts s'affrontant sans cesse, ces luttes d'influences dans de vastes zones PvP, a été une grande source d'inspiration pour nous. Nous l'avons utilisé pour Guild Wars 2 et nous essayons de l'adapter pour en faire quelque chose d'unique et de spécifique à Guild Wars.
En en effet, en février, nous allons avoir toute une série de mises à jour concernant les zones Monde contre Monde, visant à rendre l'expérience plus unique à Guild Wars. Mais c'est quelque chose dont nous avons trouvé l'inspiration dans un précédent jeu, mais que nous essayons de sublimer pour en faire quelque chose de plus grand. »

On ignore de quoi il retourne, mais Colin Johanson précise plus loin l'un des enjeux des zones PvP d'un MMO : lors de tests internes au cours du développement de Guild Wars 2, des joueurs avaient été conviés à tester les zones PvP du jeu... sans qu'aucun ne comprenne ce qu'ils devaient faire exactement dans ces zones ouvertes, sans PNJ pour les guider (ils n'avaient manifestement pas le réflexe d'aller explorer librement la zone, au hasard pour y faire des découvertes). Selon le développeur, depuis quelques années, les joueurs « ont perdu le sens de l'orientation » dans les MMO et il appartient aujourd'hui aux développeurs de leur réapprendre à cultiver le goût de la découverte et le sens de la curiosité. L'un des objectifs des mises à jour de janvier et février ? Peut-être.

Réactions (145)


Que pensez-vous de Guild Wars 2 ?

792 aiment, 236 pas.
Note moyenne : (1106 évaluations | 129 critiques)
7,8 / 10 - Très bien
Evaluation détaillée de Guild Wars 2
(632 évaluations détaillées)

Evaluer ce jeu

1756 joliens y jouent, 2858 y ont joué.