La mort comme expérience de jeu et non comme sanction

Guild Wars 2 dévoile ses mécanismes de mort et de soins : pas de soigneurs, mais des chances de sauver sa vie dans les moments critiques.

Ponctuellement, le site officiel de Guild Wars 2 dévoile quelques pans du gameplay du prochain MMORPG d'ArenaNet et s'intéresse aujourd'hui aux mécanismes de soins et de mort en vigueur dans le jeu.

Prenant le contre-pied de la traditionnelle trinité « DPS/soigneur/tank » (voulant que les personnages de MMO se répartissent entre classes offensives, classes de soutiens et classes défensives), Guild Wars 2 n'intègre pas de carrières spécifiquement dévolues aux soins (le moine du premier opus disparaît, donc).
Tous les personnages de GW2 disposent de capacités de soutien (amélioration ponctuelle de l'armure de ses alliés ou des dégâts infligés à l'adversaire, capacités à entraver les mouvements ennemis ou à augmenter la célérité de ses compagnons d'arme), voire de la possibilité de soigner les membres de son groupe.

Parallèlement, ArenaNet indique également avoir revu les mécanismes de mort de son MMORPG. Lorsque le personnage épuise ses points de vie, il tombe « à terre » et engage un mode de jeu dans lequel dispose de quelques capacités d'urgence lui permettant d'essayer de sauver sa vie (lancer une pierre pour étourdir son assaillant, tenter de figer l'ennemi avec un sort, etc.) pour reprendre immédiatement le combat sans temps mort. Si la mesure n'a aucune garantie de réussite, elle augmente le souffle épique qui traverse les combats de GW2, grâce à des choix tactiques inaccessibles autrement. En cas d'échec, le personnage vaincu devra alors être ressuscité par ses compagnons d'armes qui disposent de plusieurs options permettant de ramener facilement un allié à la vie.

Guild Wars 2 misant notamment sur des affrontements PvP de grande envergure, on comprend tout l'intérêt de ce gameplay : l'issu d'un combat n'est jamais gagné d'avance (pas de soigneurs omniprésents), ni jamais totalement perdu (un personnage « à terre » peut toujours tenter de sauver sa peau), tout en assurant une expérience de jeu sans temps mort...
En attendant de tester sur pièce, le mécanisme est présenté en détail et en français sur le site officiel.

Réactions (143)


Que pensez-vous de Guild Wars 2 ?

798 aiment, 237 pas.
Note moyenne : (1113 évaluations | 129 critiques)
7,6 / 10 - Très bien
Evaluation détaillée de Guild Wars 2
(634 évaluations détaillées)

Evaluer ce jeu

1757 joliens y jouent, 2872 y ont joué.